Comment utiliser des alkékenges

Comment utiliser des alkékenges ?

Comment utiliser des alkékenges ?

L’alkékenge est habituellement cuit, mais il peut aussi se manger cru. Puis, on le consomme tel que  ou dans les salades de fruits et les salades composées. Aussi, on l’utilise pour faire des tartes, des sorbets et de la crème glacée. De plus, très riche en pectine, on le cuisine en confiture, en gelée ou en marinade. Ainsi, on le transforme en jus.

Origine des alkékenges

Fruit d’une annuelle sur l’origine de laquelle on ne s’entend pas ; certains botanistes mentionnent l’Amérique du Sud, d’autres, l’Europe, la chine ou le japon. En effet, L’Alkékenge pousse facilement, on le retrouve sur les cinq continents. Il appartient à la grande famille des Solanacées, qui comprend notamment la tomate, l’aubergine, le poivron et la pomme de terre. On le cultive souvent pour son aspect décoratif dans les jardins ainsi que pour en faire des bouquets de fleurs séchées.

Ce fruit est désigné par différents noms, notamment celui de « cerise de terre» et de « groseille du cap », car il est cultivé intensivement au cap de bonne-Espérance en Afrique du sud depuis plus d’un siècle. On le nomme également « lanterne chinoise», à cause de la fine membrane de la consistance d’une mince feuille de papier, comme les abat-jour chinois, qui le recouvre. Quant à son nom latin physalis, il vient du grec phusan qui signifie « gonfler » et fait référence à la forme de sa fleur.

L’alkékenge est une baie rouge, orangée ou jaune verdâtre, de la grosseur d’une cerise. Sa fine membrane (calice) non comestible, de la texture d’une mince feuille de papier, est de couleur sable. Il existe une centaine de variétés  de ce fruit peu juteux et sucré avec un léger arrière-goût acidulé et astringent.En conséquence, il renferme de nombreuses graines comestibles.

Achat,

Comment utiliser des alkékenges ?

En premier lieu, choisir des fruits fermes, de coloration uniforme et exemple de moisissures. Enfin, s’ils sont vendus avec leur calice, ce dernier devrait être cassant indice de la maturité des fruits.

Préparation,

Comment utiliser des alkékenges ?

Avant tout, enlever la membrane puis laver les fruits et le pourtour de la tige, car il s’y loge une substance résineuse.

Conservation,

Comment utiliser des alkékenges ?

Pour commencer, l’alkékenge se conserve au plus 2 jours au réfrigérateur, recouvert d’un linge. Par contre, il se congèle facilement sans son calice. Donc, les baies poursuivent leur maturation à la température de la pièce.

Valeur nutritive

Eau85 %
Protéines2 g
Matière grasses0,7 g
Glucides11 g
Calories53
Par 100 g

L’alkékenge est une source de fer, de niacine et de vitamine A. Finalement, on le dit fébrifuge,

diurétique, et antirhumatismal.

About 24recettes

Vérifier aussi

Pourquoi faut il toujours faire des exercices ?

Pourquoi faut il toujours faire des exercices ?

Pourquoi faut il toujours faire des exercices ? Un grand nombre de gens n’ont ni …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *